*Tous les articles Écrire

Comment bien choisir son nom de plume

Vous avez choisi d’écrire sous pseudonyme. Que vous ayez été convaincu par les avantages cités dans cet article ou que vous ayez suivi votre intuition, votre décision est prise.

Vous avez été motivé pendant la première demi-heure qui a suivi votre choix, mais voilà, depuis, vous ne savez plus quoi faire. Un nom d’emprunt, c’est bien, mais faut-il encore réussir à le choisir.

Vous pouvez être exposé à plusieurs cas. Soit vous avez trop d’idées et n’arrivez pas à vous arrêter sur l’une d’entre elles sans penser que vous passez à côté de quelque chose, soit vous êtes en panne sèche et ne savez même plus écrire votre nom.

Voici quelques techniques qui peuvent vous inspirer et/ou vous canaliser.

  • Choisissez un nom proche de votre nom de naissance

Vous voulez changer votre nom mais vous ne voulez pas perdre votre ADN. Vous pouvez choisir de garder votre prénom et de ne changer que votre nom, ou inversement. Si vous voulez garder un maximum votre patrimoine patronymique, vous pouvez choisir une anagramme. Des sites comme celui-ci sauront vous aider.

  • Choisissez un nom en accord avec votre personnalité

Vous aimez la pêche, les chiens, voyager, etc. vous pouvez intégrer une passion ou une caractéristique à votre nom de plume. Rappelez-vous quand vous étiez plus jeune, peut-être aviez-vous un surnom qui pourrait ressurgir parce qu’il vous avait été donné (de manière bienveillante) par rapport à un trait de votre personnalité.

Bon, l’idée n’est pas de choisir « Julie du 13″ ou « Margot Chatlove » mais à vous de trouver une manière subtile d’intégrer ce qui vous caractérise dans votre nom pour qu’il soit vôtre. L’avantage d’un nom de plume c’est que c’est vous qui le choisissez et qu’il sera personnel s’il est réfléchi.

  • Choisissez un nom en fonction de ceux qui vous inspirent

Vous aimez Marguerite Duras ? Simone Veil ? Martin Luther King ? Loin de moi l’idée de vous pousser à voler leurs noms, mais vous pouvez leur rendre hommage en choisissant le même prénom ou en intégrant une initiale en rapport avec la personne que vous admirez. Je vous ai cité des personnes célèbres mais votre ami d’enfance, votre grand-père ou votre animal de compagnie peuvent être source d’inspiration. Ainsi J.K. Rowling a choisi le « K. » en référence au prénom de sa grand-mère Kathleen.

Si vous n’arrivez toujours pas à vous décider, vous pouvez aussi demander conseil autour de vous. Quel nom vous irait bien ? Lequel reflète le mieux votre caractère ? Il est normal de passer du temps sur cette question. Soit vous avez un nom qui dort enfoui au fond de vous depuis des années en attendant son heure et dans ce cas la question sera rapidement réglée soit vous allez devoir tergiverser. C’est un bon moment, croyez-moi.

Avant de jeter votre dévolu sur ce nom que vous venez enfin de trouver après 207 combinaisons, vérifiez qu’il est « disponible ». C’est-à-dire que ce nom n’est pas déjà pris par une personne célèbre ou qu’il a une connotation particulière.

3 commentaires

  1. […] aller plus loin, je vous propose un article sur comment bien choisir son nom de plume et un « fun fact » à propos de Stephen King et de son nom de […]

  2. […] aller plus loin, je vous propose un article sur comment bien choisir son nom de plume et un « fun fact » à propos de Stephen King et de son nom de […]

  3. […] Si vous souhaitez vous lancer dans l’écriture, retrouvez plusieurs articles pour vous aider. Que ce soit la checklist de l’autoédition, retrouver l’inspiration, ou encore choisir son nom de plume. […]

Répondre à Faut-il choisir un nom de plume quand on est auteur ? | Anne-Laure Bailey Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *