Combien de pages pour un livre ?

Ça doit faire combien de pages un livre ? Quelle taille pour un roman ? Combien de signes ? Quelle taille de police ? Combien de pages de livre dans une page Word A4 ? Combien de mots pour un roman adulte ? Et un roman enfant ?

Vous voulez savoir combien il vous faut de pages pour dire que vous avez écrit un roman ? Vous êtes au bon endroit !

Ça fait combien ?

Si vous êtes comme moi, vous aimez vous fixer des objectifs comme « écrire 1 page Word par jour » ou « écrire 5 000 mots par semaine », sauf que comme (presque) tout le monde, vous vous demandez en terme romanesque, « ça fait combien » ? C’est vrai ça, on écrit, on écrit, mais on aime bien aussi se représenter le résultat.

Beaucoup vous diront, « c’est pas la taille qui compte », c’est vrai, mais je le nuancerais. Certains concours vous obligent à avoir un nombre minimum et/ou maximum de signes, alors vous vous rendrez vie compte que la taille compte un peu.

La question existentielle de la taille

Si je me suis posé la question de la longueur de mon roman dernièrement, c’est que lorsque j’ai voulu soumettre mon premier ouvrage à des concours, je me suis heurtée à un point du règlement : « 350 000 signes minimum ». Mon roman faisait 347 000 signes espaces comprises, je pouvais donc aisément rajouter 3 000 signes pour concourir, mais mieux vaut en être conscient avant. Non pas que quand vous allez écrire vous devez penser à tartiner pour être sûr de rentrer dans les clous, mais au moment de mon inscription je ne pensais pas retravailler mon roman, car je l’avais déjà fait maintes fois.

J’ai aussi découvert des sites comme Nouvelles Plumes qui soumettent votre ouvrage à un comité de lecture si vous passez la première sélection. Eux l’affichent clairement, pas de manuscrit considéré en dessous de 400 000 signes espaces comprises. Certains de leurs concours en Fantasy requièrent même 450 000 signes minimum.

Ce même site vous apporte une conversion. Divisez le nombre de signes par 1 500 pour obtenir le nombre de pages de votre futur roman. Ainsi si vous rentrez dans les exigences minimums de 400 000 signes, votre livre physique fera 266 pages.

Calculatrice

Pour que ce soit plus simple pour vos calculs, je vous propose ce petit convertisseur. Vous devez y entrer votre nombre de signes (espaces incluses) donné par votre logiciel de traitement de texte, et vous obtenez le nombre de pages pour un livre au format A5 !

Je l’ai fait pour ceux qui ont la flemme de sortir la calculatrice et de diviser le nombre de signes par 1500, et aussi pour le plaisir d’ajouter ce petit outil à cette page.

Mon expérience

Mon premier roman faisait 347 000 signes espaces comprises soit, dans mon cas, près de 59 000 mots.

Cela représente :

  • 112 pages Word format A4
  • écrit en Times New Roman
  • police 12
  • interlignes 1.15
  • et des marges de 2,5 partout.

Cela représente également :

  • 230 pages en format A5 (livre « grand format »)
  • écrit en Times New Roman toujours
  • police 12 interlignes
  • 1,15
  • et des marges de 2 cm partout.

Si j’applique la conversion de Nouvelles Plumes, mes 347 000 signes divisés par 1 500 font 231 pages. Comme écrit plus haut, j’en ai effectivement 230, cette division est donc plutôt très fiable !

Pourquoi a-t-on ce besoin de compter ?

Vous serez confronté à des gens qui ne comprennent pas pourquoi vous avez besoin à tout prix de savoir « combien ça fait » en pages pour pouvoir écrire. Ces mêmes gens vous diront « écris et tu verras » ou encore « si t’as plus rien à dire, ça sert à rien de faire traîner » et qui finalement vous assèneront également « 100 pages ? C’est bien trop court pour un roman », « quoi, 200 000 signes ? C’est une nouvelle ton truc ». Bref, on veut tous le cacher, mais on aime tous compter.

Je vous l’ai dit, pour moi cela m’aide à objectiver mon écriture. Quand je fais mon plan, je détaille mon intrigue principale et les secondaires puis je déroule l’histoire sous forme de chapitres sans numéros. Je peux ainsi aller insérer telle ou telle information que le personnage est censé avoir à tel ou tel chapitre si j’ai oublié de la mentionner plus tôt. Je vérifie ensuite que le poids de mes chapitres est à peu près équivalent et je me demande, grosso modo, quelle longueur ils feront (2 pages Word ? 3 ? 4 ?).

Ce n’est ainsi pas gravé dans le marbre, mais cela me permet, à la fin du chapitrage, de savoir tout de suite si je serai plus près des 100 000 ou des 500 000 signes. Si le nombre de signes prévu me convient, je commence à écrire, s’il est vraiment trop faible, je pense dès maintenant à venir étoffer mon contenu avec un rebondissement, une intrigue supplémentaire ou tout autre ajout qui viendra servir mon histoire et ma longueur de texte.

Il paraît

Il paraît que les livres courts se vendent mieux. Je ne suis pas experte donc je ne peux pas vous le confirmer ou l’infirmer, mais je trouve plus simple de retirer des morceaux d’histoire (une description trop longue, un moment où vous avez décrit alors que vous auriez pu faire une ellipse temporelle, etc.) que de rajouter après coup à votre histoire que vous avez bien ficelée. Il est cependant vrai que ça ne sert à rien d’écrire pour faire durer et je pense que lorsque l’on parle de livres courts, on veut surtout éviter les livres où il ne se passe rien. Si vous écrivez 500 000 signes d’une histoire passionnante à un rythme soutenu, je vois mal une maison d’édition vous pénaliser.

La longueur attendue d’un roman dépend du genre. En Fantasy ou Science Fiction, vous pouvez vous permettre des romans très longs, en plusieurs tomes.

Conclusion

Au boulot ! Maintenant que vous savez à quoi vous en tenir, fixez-vous des objectifs et écrivez !

Et pour les accros aux statistiques comme moi, il existe de nombreux outils sur lesquels vous pouvez écrire en suivant votre progression. C’est le cas de Talers et son récap motivant que vous pouvez visualiser sur la semaine, le mois, l’année, etc. Vous y trouverez le nombre de caractères écrits et votre moyenne par jour. Vous pouvez aussi vous tourner vers NaNoWriMo qui vous permet de vous fixer un objectif d’écriture et d’en assurer le suivi. Bref, rien ne vous empêche de suivre vos statistiques pour vous motiver.

Ne perdez jamais votre objectif de vu. Si celui-ci est d’écrire un livre et d’être publié, mettez toutes les chances de voter côté.

Quelques conseils pour devenir écrivain ? Suivez le guide !

32 réflexions au sujet de “Combien de pages pour un livre ?”

  1. Mille mercis ! Je cherchais justement combien de pages word pour un concours qui exige un minimum de 300 000 signes.
    C’est m’aide à savoir où j’en suis et mieux ajuster à l’avance mon histoire.

    Répondre
  2. Très intéressant!
    Les conseils que vous donnez sont très pertinents. Ce qui a retenu le plus mon attention, c’est l’article sur l’auto-édition.
    En effet, j’écris un livre depuis un an et demi et j’aimerais ne pas trop investir financièrement au début. Mais apparemment, ce n’est pas aussi simple que ça le parait.
    Existe-t-il des manières d’auto-éditer sans trop faire de frais?

    Répondre
    • Bonjour Anne-Marie,
      Le moindre coûte réside dans la publication par une maison d’édition (à compte d’éditeur bien entendu). Pour s’autoéditer à moindre frais, il faut tout faire par soi-même et parfois le résultat n’est pas au rendez-vous ; ne s’improvise pas graphiste qui veut par exemple. Si vous êtes bien entourée vous pouvez aussi vous faire aider par ceux qui ont les compétences et qui voudront bien le faire bénévolement (des amis, de la famille, etc.). Cependant tout à un coût, et si ce n’est pas vous qui payez, ce sont les autres qui supporteront la charge (ils prendront de leur temps par exemple pour vous aider). Vous devrez vous-même investir du temps dans votre activité. En plus de l’écriture, vous aurez beaucoup de taches à réaliser : mise à disposition de votre livre (le ebook reste le plus simple), couverture (Amazon propose un service gratuit de couvertures libres de droits), mise en page, marketing, etc. Rien d’impossible, mais un gros investissement en temps 🙂
      Bon courage dans cette aventure et n’hésitez pas à donner de vos nouvelles !

      Répondre
  3. Bonsoir à tous
    J’ai écrit quelques évènements de ma vie dans une quarantaine de pages, est-ce suffisant pour que ça soit considéré comme roman? Merci de m’éclairer

    Répondre
    • Bonjour,

      Cela me semble trop court pour être pris par une maison d’édition. Il faudrait étoffer votre écrit ou bien découper les événements sous forme de nouvelles et en faire un recueil. Ceci étant, peu de maisons d’édition publient ce format.

      Bon courage pour votre projet !

      Répondre
    • Bonjour,
      La conversion proposée vous donne une idée globale du nombre de pages final de votre livre. Ceci inclut la marge de reliure, mais le nombre exact de pages pourra varier légèrement. L’idée ici est plutôt d’avoir une vue d’ensemble du travail finalisé et non un nombre de pages exhaustif. Ceci dit, si vous utilisez le convertisseur afin de prévoir le coût de fabrication de votre livre, pensez à ajouter quelques pages en début et fin de roman. Vous aurez une page dédiée au titre de votre roman, vous pouvez aussi ajouter une page si vous dédiez ce livre à quelqu’un, et une page également (avant celle du titre) pour vos éventuelles dédicaces, sans oublier la page avec les mentions légales, etc.
      J’espère que cela aura pu vous aider !

      Répondre
  4. Bonjour,
    Merci beaucoup je me lance tout juste dans l’écriture et je suis un obsédé des. chiffres alors ça fait maintenant un mois que j’ai suivi votre conseil et que j’écris sur Talers !
    Au fait, j’en profite pour vous demander si vous arrivez à accéder au site. ça me met erreur 502 depuis hier. J’ai peur de perdre mon bouquin dessus…

    Répondre
    • Bonjour,
      Ahah je me reconnais dans l’obsession des chiffres ! Super pour Talers, je prépare d’ailleurs un article sur ce site.
      Je n’ai pas de souci pour m’y connecter de mon côté, j’espère que le problème est résolu pour vous. Même si le site est fiable, je recommande toujours d’avoir une sauvegarde régulière de vos écrits sur un disque dur physique (votre ordinateur par exemple), ça évite les frayeurs !

      Répondre
  5. Merci pour vos commentaires qui m’aident réellement dans l’écriture actuelle de mon roman. J’en suis actuellement à 243 670 signes, il me reste encore du chemin. J’ai appliqué les marges et interlignes que vous conseillés, format A5, et j’en suis donc à la page 153. J’espère ensuite pouvoir trouver un éditeur.
    Bien à vous,
    Wilson Evans

    Répondre
    • Bonjour et bravo du chemin parcouru ! Merci de votre commentaire, cela fait toujours plaisir de savoir que l’on peut aider ou motiver de nouveaux auteurs.
      Je vous souhaite de belles heures d’écriture.

      Répondre
  6. bonjour je m’appele malia et j’ai 14 ans aujourd’hui en se moment meme j’ecrit un livre qui va s’appeller ” un secret sans fin ” pour le moment j’ai 7 page de livre mais grace a vos conseille je sais combien je dois avoir de page pour que mon livre soit publier car je voudrais realiser mon reve d’enfant en 2024

    Répondre

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest