*Tous les articles Podcast

Auteurs : comment trouver la bonne idée de roman

Les liens vers le podcast

Cet épisode de mon podcast est disponible sur de nombreuses plateformes. Si vous ne trouvez pas celle sur laquelle vous avez l’habitude d’écouter des podcasts, n’hésitez pas à me laisser un commentaire et je l’ajouterai !

Spotify : https://open.spotify.com/show/7sZTso4gPwVAs0j9MPGppu

Deezer : https://www.deezer.com/fr/show/3325572

Amazon Music : https://music.amazon.fr/podcasts/230c0301-589b-431e-86fb-272053048a82

Anchor : https://anchor.fm/anne-laure-bailey

Le contenu du podcast

Bonjour et bienvenue dans ce nouvel épisode de « 5 minutes pour devenir écrivain ».

Aujourd’hui nous allons répondre à la question : comment trouver la bonne idée pour écrire un roman efficace ? Votre esprit fourmille d’idées, mais vous doutez. Est-ce que votre scénario tient debout ? L’histoire est-elle assez intéressante ? Les rebondissements trouvés sont-ils vraisemblables ?

Voilà autant de questions qui peuvent vous bloquer dans l’écriture de votre roman. Aujourd’hui, nous allons voir ensemble quelles sont les recettes pour trouver LA bonne idée qui va vous permettre d’écrire un roman de bout en bout.

C’est parti pour 5 minutes ensemble !

Conseil numéro 1 : déterminez l’idée de base

Pour ce premier conseil, je citerais le livre de Bob Mayer, « Écrire un roman ». Dedans, il nous livre une « astuce » pour construire une histoire qui a un vrai intérêt. C’est très simple, il nous propose de partir de la question « et si ? » pour ensuite élaborer le plan. Ne vous êtes-vous jamais demandé dans votre vie ce qui se serait passé « si ». « Et si » aucune météorite n’avait jamais touché la terre il y a 66 millions d’années ? « Et si » les Beatles avaient été un groupe de rock composé de femmes ? Grâce à ce « et si ? », vous avez l’opportunité de créer une fondation stable à votre roman.

Conseil numéro 2 : écrivez sur ce que vous connaissez

Vous tenez une excellente idée de base, mais vous n’êtes pas du tout au point sur la thématique en question. Passez votre chemin. Tout du moins si c’est votre premier roman ou que vous n’avez pas beaucoup de temps à accorder à des recherches. Pour vous lancer, il est plus judicieux de choisir un thème que vous maîtrisez. Avez-vous des passions ou des connaissances singulières qui pourraient servir votre histoire ? Si oui, profitez-en ! Votre quotidien, votre métier, vos expériences, les récits de vos amis ou de votre famille sont tout autant de sources qui peuvent vous alimenter. Vous ferez moins d’erreurs de scénario et d’aberrations scénaristiques si vous écrivez en connaissance de cause.

Conseil numéro 3 : ne parlez pas QUE de vous

Il convient de nuancer mon propos. À moins que votre vie soit absolument extraordinaire, peu de gens veulent lire le récit de vie d’un parfait inconnu. Distillez vos connaissances dans votre roman, mais n’écrivez pas votre biographie. S’il vous est arrivé des choses incongrues, amusantes, terrifiantes, n’hésitez pas à vous en servir pour construire votre récit. L’un de vos personnages pourra, par exemple, se retrouver dans une situation dans laquelle vous avez été. Mais débarrassez-vous de l’idée de ne faire un roman que sur vos aventures. Théâtralisez les rebondissements, jouez avec la réalité, déformez quand cela est nécessaire, mais gardez cohérence et crédibilité.

Conseil numéro 4 : documentez-vous

Même si vous parlez de sujets que vous maîtrisez, gardez à l’esprit que vous devrez toujours vous documenter. Le monde évolue et certains savoirs avec. Les recherches sont nécessaires et se font en amont de l’écriture, lorsque vous rédigez votre plan. Elles vous permettent d’être certain de ce que vous écrirez. Ainsi vous ne serez pas obligé de revenir sur un passage de votre histoire parce que vous étiez mal renseigné et avez écrit un rebondissement improbable.

Conseil numéro 5 : choisissez un sujet qui intéresse les lecteurs

Vous avez trouvé votre idée de base, êtes incollable sur le sujet et prêt à rédiger. Mais êtes-vous sûr que cela intéressera les lecteurs ? On a tendance à croire que ce qui nous intéresse intéresse forcément les autres. C’est faux. Bien sûr vous pourrez embarquer des lecteurs dans votre univers en leur faisant découvrir ce qui vous anime. Seulement, si vous souhaitez vous adresser à un grand nombre de lecteurs et ainsi être lu, privilégiez les sujets qui vont les intéresser. Il existe de grandes tendances littéraires. Les romans contemporains, les polars et la romance se « vendent bien ». Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas écrire un essai philosophique sur les règles de bienséance au cours des repas, mais simplement, cela intéressera moins.

Conseil numéro 6 : faites un plan

Pour conclure, voici mon dernier conseil. Vous avez trouvé une bonne idée de base, avez choisi les thématiques abordées, avez vérifié qu’un lectorat passionné vous suivra, etc. Construisez à présent votre plan. Chapitre par chapitre. Cela vous permettra d’ordonner votre pensée, de coordonner l’interaction avec les personnages, de situer vos rebondissements et surtout, in fine, de vérifier que votre histoire tient debout. Vous pouvez avoir une très bonne idée de base et écrire un très mauvais roman.

Sachez également, et vous le savez peut-être, qu’il est pénible d’écrire son roman quand vous vous dites à chaque chapitre « je ne suis pas sûr que ce soit vraiment bien ». Si vous avez fait votre plan correctement, vous savez que votre histoire n’a pas de failles. Vous en connaissez le rythme et aurez déjà un bon aperçu du rendu final.

En résumé, écrire un roman demande une bonne préparation. Ce n’est pas parce que vous tenez une bonne idée que votre récit sera parfait. Même si certains écrivains ont peur de dévoiler leurs idées, vous pouvez aussi tester de vive voix votre synopsis sur des gens de confiance. Exprimez-leur votre « et si ? » et expliquez-leur les personnages et l’histoire. Vous aurez ainsi rapidement un retour sur l’intérêt, ou non, de votre roman.

Enfin, n’ayez pas peur de vous lancer. C’est en essayant que vous apprendrez et que vous serez à même de vous améliorer.

À présent, à vous de jouer !

Combien gagne un auteur ?

Comment envoyer son manuscrit à un éditeur

Combien de pages pour un livre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.