*Tous les articles Vie d'auteur

Ecrire un roman et célébrer ses succès

Concours de roman 2021 et 2022

Vous y voilà, votre livre tant attendu est presque terminé. Presque ? Oui, parce que vous allez le comprendre, je suis pour célébrer tout ce qu’il y a à célébrer.

L’accomplissement d’un projet

Vous le verrez à travers mes articles sur l’auto-édition, mais je suis une auteure qui aime se satisfaire des accomplissements et il me semble que ce leitmotiv peut être utilisé dans votre vie quotidienne. Je m’explique.

On a l’habitude d’être déçu de ses échecs et d’être heureux de ses réussites. Jusque là, rien de nouveau sous le soleil bien que vos échecs seront peut-être nombreux et si vous commencez à être déçu à chaque fois que quelque chose ne va pas exactement dans le sens que vous vouliez, vous allez rapidement déprimer. Écrire et s’autoéditer est un travail de patience. Vous allez tâtonner de temps en temps et ne plus y croire par moment, alors comme je peux difficilement vous dire qu’il faut célébrer vos échecs, je vous propose de célébrer chacune de vos réussites.

Vous n’êtes pas non plus obligé d’ouvrir une bouteille de champagne à chaque fois que vous réussissez quelque chose ou que vous êtes fier du travail accompli, d’autant que si l’écriture est votre activité à temps plein et que vous êtes « jeune auteur » au sens « novice », vous allez vite être déficitaire. Quand je dis « célébrer », je veux dire prendre conscience de ce que vous avez fait et vous féliciter.

Partagez votre bonheur

Vous avez écrit le dernier mot de votre roman ? Réjouissez-vous, parlez-en à la personne que vous saoulez depuis deux ans avec votre fichu bouquin, partagez votre joie, mettez des mots sur ce que vous ressentez.

Tout ce que l’on peut célébrer

Vous allez envoyer pour la première fois votre roman pour relecture à une personne de confiance ? Mettez-le en scène ! Ce moment est unique. Bon, il sera moins unique quand vous en serez à votre dixième roman, mais pour vous comme pour la personne qui reçoit votre ouvrage, c’est une étape importante qui se trame.

Vos relectures sont terminées ? Ayez la satisfaction de nommer le fichier qui contient votre roman avec son nom définitif, votre nom d’auteur, bref, ce qui vous fait plaisir à l’instant t pour savourer le moment.

Vous envoyez votre premier email/colis à une maison d’édition ? Sautez de joie, courez, appelez tous ceux qui comptent pour vous et qui vous ont aidé.

Vous recevez votre premier refus ? OK, personnellement je n’ai pas hurlé de joie, mais j’ai vu le côté positif. Au moins, quelqu’un a ouvert mon mail et pris la peine de me répondre.

Vous venez de recevoir votre première précommande/commande qui ne soit pas du fait de votre frère qui ne veut pas vous voir vous démoraliser ? Vous avez le droit au Champagne cette fois, je vous assure, vous le méritez.

Vous avez accompli un projet important. Ce roman vous tenait à cœur, vous l’avez façonné de toute pièce. Vous êtes à l’origine du projet, de sa réalisation et de son accomplissement. Peut-être que votre roman n’est pas vraiment à la hauteur de ce qu’un lectorat averti peut attendre, mais vous l’avez fait et fort de votre expérience vous ferez encore mieux pour votre second roman.

Alors certes, gagner 37 centimes ne vous fera pas aller loin, mais vous aurez la satisfaction de voir que le travail que vous avez fourni a touché quelqu’un.

Pourquoi célébrer de si petites choses ? 

Si vous ne célébrez pas les victoires du quotidien, vous serez peut-être rapidement triste. La réalité de l’écriture, dans sa majorité, ce sont de longues heures d’écriture, des retours pas toujours positifs, beaucoup de relecture, de l’investissement parfois en parallèle d’une autre activité chronophage, bref beaucoup de temps passé pour vous pour un résultat moindre. Mais, l’écriture c’est aussi le plaisir de partager, de croire en son projet, de s’entourer de personnes pour vous aider et d’aller au bout de quelque chose. Pendant que certains jardinent, font du sport ou dorment, vous, vous adonnez à votre projet qui, je l’espère pour vous, est une passion. Alors bien que je vous recommande très fortement de faire du sport et de vous aérer régulièrement même si votre ouvrage est prenant, gardez en tête que vous êtes en train d’accomplir quelque chose.

Je vous souhaite à tous de belles célébrations.

Anne-Laure

PS : si vous voulez partager vos rituels à chaque étape accomplie, n’hésitez pas à le faire en commentaire ou sur ma page Facebook.

3 commentaires

  1. […] Ecrire son livre, le relire, le faire relire, le peaufiner, l’aimer, le chérir… je m’emballe […]

  2. […] vous avez terminé votre roman et célébré ce grand pas dans votre projet, vous vous êtes certainement posé la question de le publier. Si […]

  3. […] Ecrire son livre, le relire, le faire relire, le peaufiner, l’aimer, le chérir… je m’emballe […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *