*Tous les articles Auto-édition

Publier son ebook sur Kobo

L’une des plateformes les plus utilisées pour la lecture de ebook est celle de Kobo et par extension le store Fnac Kobo. Il est donc incontournable pour vous d’y être présent ! Personnellement, c’est la plateforme sur laquelle je vends le plus.

Je peux vous le dire de suite, publier son ebook sur Kobo, c’est très simple ! Les étapes sont bien explicitées par la plateforme et intuitives. Pour ceux qui sont perdus ou qui ont besoin de se rassurer ou encore si vous voulez mes conseils, je vous détaille la marche à suivre ci-dessous.

Pour vous lancer, rendez-vous sur le site Kobo Writing Life à cette adresse : https://www.kobo.com/fr/fr/p/writinglife

Vous pouvez ensuite vous connecter en créant un compte Kobo ou via votre compte Fnac, Gmail, Facebook ou Apple.

Une fois connecté, rendez-vous dans l’onglet « eBOOKS » et cliquez sur « créer un nouvel ebook ». Vous avez là 4 étapes à remplir pour que votre roman soit publié.

Étape 1 :

Renseignez tous les champs obligatoires (en rouge ci-dessous) :

  • Le titre de votre ebook
  • Le sous-titre si vous en avez un, notamment s’il s’agit d’une série ou d’un roman en plusieurs parties
  • Le nom de la collection (toujours facultatif et applicable uniquement si vous avez une collection ou si vous pensez en constituer une, comme « la bibliothèque rose » par exemple)
  • Le nom d’auteur (donc le vôtre si vous publiez sous votre nom ou votre nom de plume). Vous pouvez d’ailleurs ajouter plusieurs auteurs si votre ebook est co-écrit. 
  • Le nom de l’éditeur : vous en l’occurrence si le nom de votre microentreprise est votre propre nom, ou bien le nom commercial de votre entreprise comme vous vous êtes forcément enregistré au RCS, car je le répète, c’est obligatoire ! 
  • La marque éditoriale qui est facultative et si vous avez déjà un nom d’éditeur c’est bien

Sur cette même page, vous devrez également :

  • Télécharger votre couverture en .jpg ou. png pour un poids d’image total de 5 Mo maximum
  • Écrire le résumé de votre roman, celui-ci va fonctionner comme la 4ème de couverture, alors soignez-en bien le contenu

La partie un peu plus complexe se situe ici. Ne renseignez pas d’eISBN. Vous savez que ce numéro est obligatoire uniquement pour les tirages papier (parce que vous avez lu mon trépidant article à ce sujet). Kobo va vous attribuer automatiquement un numéro eISBN pour votre ebook, c’est gratuit. Si vous avez payé pour des ISBN, gardez-les précieusement pour quand vous voudrez faire imprimer votre livre, car à ce moment ce sera obligatoire !

Si vous avez déjà votre version papier et son numéro ISBN, vous pouvez le renseigner dans la case prévue à cet effet.

Choisissez la langue de votre eBook et répondez à la question du domaine public. Si votre texte est un texte original rédigez par vs soins, la réponse à la question « Ce contenu fait-il partie du domaine public » est « non ».

Enfin, sur la colonne de droite, n’oubliez pas de choisir les catégories dans lesquelles votre roman devra être référencé. C’est une étape importante si vous souhaitez que votre ebook soit trouvé sans que le lecteur ne connaisse votre nom ou le titre de votre ouvrage, mais qu’il « tombe dessus ». Vous pouvez choisir jusqu’à 3 catégories.

Étape 2 :

Vous devez à présent importer votre fichier. Pour cela, rien de plus simple, soit vous avez déjà configuré un fichier .epub, soit Kobo formatera automatiquement votre fichier .doc, donc votre fichier Word. La conversion prend quelques secondes/minutes suivant la taille de votre fichier. Vous pouvez en visualiser la mise en forme ePub et corriger si besoin les erreurs de conversion trouvées par Kobo, exemple :

Une fois satisfait du rendu de votre ebook, que vous pouvez visionner avec le logiciel Calibre par exemple en envoyant le ebook sur votre propre liseuse, passez à l’étape suivante.

Étape 3 :

Voici une étape importante et pas si simple à comprendre quand on ne connaît pas les plateformes ebooks.

Plusieurs questions vous sont posées, à vous d’activer ou non la fonctionnalité.

« Appliquer la gestion des droits numériques » : là, vous allez vous faire la même réflexion que moi « c’est quoi ce truc ? ». Cela paraît plus compliqué que ça en a l’air. La gestion des droits numériques ou Digital Rights Management (DRM). Comme son nom l’indique, le but est la protection des droits des auteurs et des éditeurs, cela « protège les ebooks de la copie et de la redistribution non autorisée ». Donc là, deux écoles. Soit vous souhaitez que votre livre soit partagé et gagner en lectorat, par exemple tante Suzette a téléchargé votre ebook et veut le prêter à sa copine Jacqueline. Ce sera plus simple pour elle de le faire si vous n’activez pas la fonctionnalité. Ceci étant, j’aime quand les choses sont simples et apparemment prêter un bouquin que ce soit avec ou sans la case « DRM » cochée semble être une usine à gaz. J’ai personnellement coché la case pour protéger mon livre, mais sans grande conviction.

« Droits de distribution géographique » : avez-vous le droit de diffuser votre livre sur les pays que vous allez choisir ? Normalement la réponse est « oui » si c’est votre œuvre originale et non copiée.

Vous pouvez ensuite rendre votre livre disponible sur le programme Kobo Plus pour les pays suivants : Belgique, Pays-Bas, Canada. Pour les publications françaises, cela peut être intéressant puisque 2 de ces pays sont francophones et sont donc des cibles potentielles. Vous serez alors payés si votre livre est noté comme « lu » par l’adhérent Kobo Plus qui aura téléchargé votre livre. Là, c’est votre stratégie encore une fois. J’ai activé cette option, mais cela n’a apparemment généré aucun résultat pour mon livre. Pour des romans qui enregistrent beaucoup de téléchargements, ça peut être un plus.

Vous pouvez aussi rendre votre livre disponible auprès de bibliothèques du monde entier. Vous devez alors fixer un autre prix que votre prix de vente (supérieur puisque vous aurez potentiellement plusieurs lecteurs pour un même exemplaire vendu, c’est le principe d’aller à la bibliothèque en somme). J’ai personnellement activé cette option, mais je n’ai pas de résultats à vous partager. Disons que ça ne coûte rien d’activer cette possibilité. Si vous avez des retours après activation de l’option, n’hésitez pas à en parler.

Étape 4 :

Une fois les questions répondues, vous devez gérer les droits pays par pays. Sachez qu’en France le prix de vente d’un livre est unique, c’est-à-dire que pour un même format il doit avoir le même prix PARTOUT. Si vous publiez votre ebook sur Kobo et Amazon, vous devez le mettre au même prix. Si vous faites une promotion sur une plateforme, vous devez la faire également sur l’autre plateforme. Plus vous multipliez les plateformes, plus la gestion doit être rigoureuse. En revanche bien entendu, le prix de votre roman au format papier différera de celui de votre ebook… Ce qui est génial sur cette page c’est que lorsque vus rentrez votre prix « de base », il se met à jour dans la devise du pays, automatiquement. Voyez plutôt par vous-même :

Fixer le prix de son ebook est un point essentiel abordé dans un article dédié. En effet, en fonction du prix choisit, votre rémunération ne sera pas la même, car le taux de redevance lui-même change.

Et VOILÀ c’est la dernière étape qui n’en est pas vraiment une. Vous n’avez plus qu’à choisir la date de sortie de votre ebook. Vous pouvez soit choisir de le publier là tout de suite maintenant (comprenez ce jour, mais avec un délai de mise en ligne) ou choisir une date ultérieure. Vous devrez dans ce cas répondre à une question simple : « autorisez-vous les précommandes ». Question de stratégie une fois encore. J’ai tendance à vous répondre que vous n’avez rien à perdre en le faisant et que vous pouvez même commencer dès à présent vos communications et la promotion de votre livre s’il est disponible en précommande et que vous êtes en train de finaliser votre texte. Par exemple, vous pouvez ouvrir les précommandes 1 mois à l’avance si vous avez encore une énième relecture de confort à faire bien que ce soit les 143ème. Si vous devez changer le contenu de votre roman, car vous avez oublié un « s », vous pourrez le faire jusqu’à 48 h avant la publication effective (soit le jour que vous aurez choisi pour la publication).

J’espère que cet article vous aura aidé à vous lancer sur la plateforme Kobo. Je prépare pour vous un article sur le suivi des ventes, la promotion et le choix du prix sur Kobo, mais aussi le même article pour la plateforme Amazon.

Alors, à vos publications et n’hésitez pas à partager en commentaire de cet article le lien vers votre ebook. Rappelez-vous, les auteurs ne sont pas en compétition.

Pour vous aider, retrouvez également un article pour bien lire votre tableau de bord Kobo et la rémunération proposée par la plateforme.

5 commentaires

  1. […] avez publié votre ebook sur la plateforme Kobo (si ce n’est pas le cas, suivez le guide !) et vous souhaitez maintenant suivre vos ventes. Pour cela, Kobo vous met l’outil […]

  2. […] L’une des grandes différences d’Amazon par rapport à Kobo ou Google Livres par exemple, c’est le programme Amazon KDP Select. Pour ce premier article, je me concentrerais sur la publication d’ebook en dehors du programme KDP Select. C’est à dire la publication de votre ebook comme vous avez pu le faire ou aller le faire sur la plateforme Kobo. […]

  3. […] avez publié votre ebook sur la plateforme Kobo (si ce n’est pas le cas, suivez le guide !) et vous souhaitez maintenant suivre vos ventes. Pour cela, Kobo vous met l’outil […]

  4. […] dans l’autoédition, et surtout une solution économique. Que vous ayez choisi de publier sur Kobo ou Amazon, votre roman au format dématérialisé est décorrélé de sa version papier dans le […]

  5. […] seul, cela veut dire tout assurer. Vous trouverez sur mon blog des conseils pour vous lancer sur Kobo et Amazon. Vous verrez que la publication se fait plutôt rapidement mais il vous faudra tout de […]

Répondre à Quelle plateforme choisir pour publier son ebook Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *