*Tous les articles Auto-édition

Quelle plateforme choisir pour publier son ebook – option 1 tout faire tout seul

Votre roman est prêt et vous avez décidé d’en commercialiser la version dématérialisée appelée ebook. Mais voilà, devant l’offre qui se dévoile devant vous, vous ne savez plus que faire.

Il faut à mon sens différencier les 2 choix que vous pouvez faire pour la commercialisation de votre ebook :

  • Tout faire tout seul
  • Vous faire aider par des « professionnels »

Bien entendu, pour la première solution, seuls votre temps et votre engagement seront « facturés » alors que pour la deuxième option, une contribution financière vous sera demandée.

L’option 1 : tout faire tout seul

Cette solution est pour vous si vous êtes dans l’un des cas suivants : vous vous y connaissez un minimum en informatique/vous n’avez pas spécialement de connaissances, mais vous avez le temps de vous investir/vous pouvez vous faire aider si vous êtes bloqué/vous n’avez pas un centime à mettre pour être publié

Comment faire ?

Tout d’abord, dressez la liste des plateformes sur lesquelles vous souhaitez être présent. Je vous aide, voici les principales plateformes de ebook en France :

  • Amazon
  • Kobo
  • Google Livres
  • Apple iBooks
  • Fnac.com
  • Youboox
  • Bookeen
  • Cultura.com
  • etc.

Je termine ma liste par « etc » parce que malgré les apparences il existe une grande diversité de plateformes sur lesquelles les lecteurs peuvent acheter leurs ebooks.

Quand on fait tout, tout seul, il faut se concentrer sur l’essentiel. Tout d’abord, avant de partir à la conquête des plateformes, vous avez du vous demander : à qui est destiné mon livre ? En répondant à cette question, vous avez dressé le portrait type de votre lecteur et vous savez donc sur quelle plateforme il achète. Vous avez raté cette partie ? Rendez-vous sur l’article qui en parle, ici !

Quoi qu’il en soit, que vous soyez sur un marché de niche ou dans le « mass market » (comprendre la littérature générale), il existe des incontournables. Je voudrais invoquer ici la règle des 80/20. Cette règle dit que (sauf exception à la règle) 20 % de votre investissement génère 80 % de résultats. Et qu’il vous faut donc, par conséquent, investir 80 % (de temps, d’énergie, d’implication) pour aller chercher les 20 % restants. Cette règle s’applique à peu près partout et je l’utilise régulièrement pour prioriser mes tâches.

Exemple sur une tâche concrète : vous avez un invité qui passe à l’improviste et qui arrive dans 5 minutes. Vos enfants ont joué dans le salon tout l’après-midi et bien qu’ils aient rangé leurs jouets, votre salon ne semble pas respirer la propreté. Passer l’aspirateur sur le sol apparent de votre salon le fera paraître tout de suite plus propre, alors que vous y aurez investi quelques minutes de votre temps seulement. En revanche, si vous soulevez tous vos meubles (canapé, table, chaises, meuble TV, tapis) vous dépenserez plusieurs minutes supplémentaires pour que votre visiteur finalement ne voie pas la différence. Je grossis le trait volontairement. Tout ça pour vous montrer que si vous n’avez que 5 minutes à attribuer au ménage de votre salon, vous avez tout intérêt à vous concentrer sur la partie visible qui vous donnera tout de suite l’impression d’avoir un retour sur investissement, plutôt que d’aller dans le détail et ne pas avoir assez de temps pour que le résultat soit probant. Bien entendu, cela n’exclut pas de faire le ménage de fond en comble régulièrement, mais dans une question de priorisation, la règle des 80/20 vous sera bénéfique.

Pour la publication de votre roman, je vous conseille de respecter la règle des 80/20. Vous êtes heureux d’avoir enfin achevé votre roman, et vous soulez vos premiers retours. Concentrez-vous alors sur les plateformes qui vous apporteront, à priori, le plus de téléchargements. Je dis « à priori », car je base cette statistique sur des chiffres. Amazon est la plateforme la plus utilisée pour le téléchargement de ebooks (44 %) devant Kobo (17 %) suivi par Apple iBooks Store (16 %), Google Play (11,5 %) et Fnac.com (4,5 %). Le reste des plateformes représentent donc moins de 10 % des parts de marché pour 10 distributeurs.

Mon conseil

Peut-être aurez-vous le temps, l’envie ou l’ambition d’être sur toutes les plateformes. Si tel est le cas, n’oubliez pas les règles propres au marché français notamment concernant le prix de votre produit.

Personnellement, je pense qu’il est plus intéressant de se focaliser sur quelques plateformes mais de les exploiter correctement. Vous devrez tout d’abord vous lancer sur Amazon. Avec 44 % de parts de marché, il s’agit d’un acteur incontournable. Attention cependant, qui dit acteur incontournable induit une offre foisonnante. Vous serez peut-être noyés dans la masse et vous devrez donc soigner votre publication pour la faire émerger.

Lancez-vous également sur Kobo qui vous permet également de publier en une seule fois sur le store Kobo mais aussi sur Fnac.com, vous adressez ainsi 21,5 % de parts de marché, en une seule fois.

Choisissez ensuite Apple iBooks Store, Google Play ou les deux. Les utilisateurs Apple sont réputés CSP+ ce qui veut dire qu’ils sont plus enclins à payer cher pour des services. Cela pourrait donc être une bonne opportunité de vous lancer et d’aller chercher 16 % de parts de marché supplémentaires. Oui bien vous préférerez vous concentrer sur Google Play un peu plus simple et accessible quand on ne connaît pas bien l’univers Apple.

Je me suis personnellement limité à 3 plateformes, Apple iBooks Store m’ayant rebutée comme je n’avais aucun compte compatible et qu’il fallait donc que je reparte de zéro, mais je ne vous encourage pas à faire de même. Si vous pouvez vous lancer sur les 4 plateformes (+ la Fnac en bonus de Kobo), vous aurez adressé un fort potentiel de lecteurs.

La maintenance

Se lancer seul, cela veut dire tout assurer. Vous trouverez sur mon blog des conseils pour vous lancer sur Kobo et Amazon. Vous verrez que la publication se fait plutôt rapidement mais il vous faudra tout de même, du moins pour votre premier livre, vous coltiner un certain nombre de formalités administratives. Entre votre compte entreprise pas reconnu s’il se situe à l’étranger comme moi, les validations de Google qui prennent dix plombes et le fait que c’est la troisième fois que vous déclarez que vous connaissez les règles en vigueur applicables aux pays dans lesquels vous publié, vus serez peut-être rincé. Après tout, quand on a écrit un livre notre métier c’est auteur, pas chef d’entreprise. Je n’ai dans ce cas qu’une phrase pour vous : bienvenue dans le monde de l’auto-édition. C’est la rançon de la publication. Mais c’est aussi là toute l’excitation d’être son propre éditeur. Je comprends que pour certains ce ne soit vraiment pas leur tasse. Dans ce cas, limitez-vous à 1 ou 2 plateformes ou passez à l’option 2 décrite ci-dessous.

En plus des formalités d’ouverture de compte (dont vous serez affranchi pour vos futurs autres romans, vous devrez penser à maintenir le même prix sur toutes vos plateformes. Et oui, même si vous faites une promo de dingue sur Amazon et que sur Amazon, eh bien non, vous ne pouvez pas laisser les autres plateformes avec le prix fort. Cela veut dire que dès que vous faites des opérations de promotion de vos romas,, vous devez ajuster ces promotions partout. Honnêtement, rien de bien difficile sur 4 plateformes, on parle de quelques minutes pour chacune d’entre elles mais cela reste une action à faire de votre part.

Plusieurs plateformes, cela veut dire également plusieurs tableaux de suivi des ventes, plusieurs paiements, donc une addition à la fin pour votre déclaration à l’URSSAF. Un petit rappel, même 30 centimes doivent être déclarés, ça fait bête sur votre relevé mais ça vous permet d’être en règle.

Les exceptions

Si vous êtes sur un roman de niche ou spécialisé, vous aurez tout intérêt à vous publier sur des plateformes prévues à cet effet. Ne négligez pas les plateformes « généralistes » citées plus haut, mais vous pourrez en plus compléter votre réseau de distribution.

Vous êtes maître de votre stratégie. Peut-être trouverez-vous un intérêt à vous publier sur une plateforme qui ne fait que 1 % de part de marché mais sur laquelle peu de romans sont publiés et donc peu de choix sont proposés aux lecteurs qui seront attirés par la nouveauté et donc par votre nouveau roman. Je ne saurais pas vous dire à quel point cette stratégie est payante, n’ayant moi-même pas essayé. Si vous l’avez fait et que vous souhaitez partager votre retour d’expérience, les commentaires de cet article sont à vous !

1 commentaire

  1. […] Créer des comptes sur les plateformes d’ebooks et publier 1 par 1 vos ebooks dans le bon format […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *