*Tous les articles Auto-édition Écrire

Publier un livre gratuitement

C’est l’une des grandes questions, voire LA question quand on veut se lancer. Peut-on publier gratuitement un livre ?

Le retour sur investissement

Si vous vous posez la question de publier gratuitement, c’est très certainement que vous savez que le fruit de votre labeur ne vous rapportera que peu. Si vous n’avez tout simplement aucune idée des chiffres, allez faire un tour sur mon article Combien gagne un auteur.

Spoiler alert : un auteur non reconnu va gagner très peu, quelques euros par-ci par-là. Il faut avoir déjà un nom ou plusieurs ouvrages pour espérer gagner davantage et passer encore un cran au-dessus pour sortir un SMIC par mois.

Donc si vous allez gagner peu, vous souhaitez publier à moindres frais.

Comment publier sans débourser un centime

Difficile de vous dire que publier ne vous coûtera rien du tout, mais j’ai pour vous 2 solutions qui ne vous prendront que du temps (ce qui reste un investissement).

Solution 1 : les maisons d’édition

Le Saint Graal des solutions se trouve ici. Pour réussir à vous faire publier à moindre coût, vous devez séduire une maison d’édition. Ce n’est pas une mince affaire, croyez-moi.

Pour séduire, il faut vous faire connaître et pour cela vous devez envoyer votre manuscrit aux maisons d’édition que vous aurez shortlistées (ces maisons qui publient des ouvrages de votre genre et qui vous intéressent). Pour que la démarche soit complètement gratuite, il vous faut repérer les maisons d’édition qui acceptent de recevoir les manuscrits en version électronique. Cela se démocratise, mais elles ne sont pas majoritaires, excepté peut-être pour la littérature jeunesse.

Une fois fait, vous devrez prendre votre mal en patience et consulter mon tableau des délais de réponse des maisons d’édition si vous avez besoin de vous rassurer.

Si vous avez la chance de recevoir une réponse positive, banco ! Vous n’aurez quasiment plus à vous occuper de rien. La couverture, la mise en page, le placement en librairie, etc. seront gérés par votre maison d’édition.

Si vous ne recevez que des refus, vous pourrez venir les partager avec nous ici. Ne désespérez pas, d’autres solutions existent pour faire connaître votre œuvre.

Solution 2 : la publication en ligne

Voici une solution plus simple, car elle ne fait appel ni à votre talent ni à votre chance. Il est très facile de publier votre texte en ligne sans rien payer.

Les plateformes les plus connues sont Amazon KDP, Kobo, Google Play et Apple Book. Si vous voulez mon conseil, focalisez-vous sur Amazon KDP et Kobo.

Pour toutes ces plateformes, vous pourrez créer un compte gratuitement et proposer à la vente (ou gratuitement pour certaines) votre ouvrage. Il sera ainsi disponible en format ebook pour les liseuses et écrans du monde entier (ou juste de votre pays si vous voyez moins grand).

La configuration de votre ebook est relativement simple, car autant Amazon que Kobo acceptent les formats Word, donc un format que vous avez certainement utilisé pour écrire. Vous pouvez charger le résumé de votre ouvrage, choisir si une prévisualisation gratuite est disponible, etc. Vous pourrez également fixer votre prix de vente ou proposer gratuitement votre ebook (disponible sur Kobo, mais pas sur Amazon).

Vous devrez ensuite attendre de quelques heures à 72 heures pour voir votre travail disponible en ligne pour le commun des mortels.

Facile, non ?

Les limites du gratuit

Le statut en autoédition

À moins que vous n’ayez décroché le précieux sésame auprès d’une maison d’édition, si vous publiez seul, vous devrez « monter » votre entreprise.

En effet, vous devrez tout d’abord vous munir du statut de microentreprise pour proposer à la vente vos ebooks, même si vous n’en vendez que 2 par an. Même si dans la pratique le statut est gratuit, ce sont des démarches à faire et un peu de temps passé devant votre PC pur régler les détails administratifs.

La qualité de votre produit

Publier seul veut dire que vous êtes vous-même garant de la qualité de votre produit. Vous êtes écrivain, mais pas correcteur (tatie Jacqueline non plus, même si elle a aimablement relu les 87 versions de votre roman sans broncher). Alors pour vraiment commercialiser un produit fini de bonne qualité, vous devrez peut-être faire appel à un correcteur ou encore un graphiste pour votre couverture. Ce sont des « options », mais elles peuvent se montrer non négligeables.

Les envois aux maisons d’édition

C’est négligeable quand on est arrivé à ce niveau du process, mais l’envoi d’un manuscrit imprimé au format A4, police 12, interligne 1,5 et des marges assez larges, cela pèse lourd et donc cela s’affranchit. Vous avez quelques petites astuces pour limiter les frais comme ajouter une enveloppe timbrée pour que vous soit renvoyé votre manuscrit et que vous puissiez l’envoyer à nouveau, mais toutes n’acceptent pas de vous renvoyer votre bien et en plus vous devrez attendre le retour de votre manuscrit pour ensuite passer à une autre maison d’édition. En 1 an, vous n’aurez peut-être présenté votre ouvrage que 4 fois.

C’est publié, mais ensuite…

Si vous avez publié seul, votre ebook est en ligne et disponible. Et voilà, c’est tout ce que vous offre les plateformes en l’échange de 0 euro. Si vous voulez faire la promotion de votre ouvrage, lui donner de la visibilité, en imprimer des copies papier, etc., tout cela devra se payer.

Et si je veux autre chose qu’un ebook ?

La question est importante. Si vous souhaitez publier au format « livre papier », ce n’est plus gratuit, plus du tout. Vous devrez payer pour obtenir un ISBN, obligatoire pour les formats papier. Il y a ensuite d’autres démarches, gratuites cette fois, comme le dépôt auprès de la BNF. Le format papier requiert également que vous vous soyez posé les questions suivantes : comment et où vais-je vendre ? Cela conditionnera votre choix pour l’impression.

Conclusion

Publier votre ouvrage en format ebook n’est ni compliqué ni payant, tant que vous restez dans l’offre de base. La plus grosse difficulté pour moi réside dans le fait que tout ouvrage publié demande que vous soyez auto éditeur et que vous formalisiez donc votre microentreprise, soit des démarches administratives pas insurmontables, mais nécessaires.

Vous faire publier par une maison d’édition est définitivement la meilleure solution, mais elle n’est pas donnée à tout le monde. Travail, talent et chance devront être avec vous.

L’autoédition est une bonne formule, cela vous demandera simplement de vous plonger dans le projet.

1 commentaire

  1. […] diffusion de votre roman au format ebook est bien entendu LA solution gratuite par excellence. Des sites comme Amazon Kindle, Kobo, Android book ou encore Apple iBook vous […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *