*Tous les articles Écrire

Trouver du temps pour l’écriture

Pour tous les écrivains en herbe, nous nous retrouvons avec ce problème : on a une bonne idée, on sait ce qu’on veut écrire mais… on n’écrit pas.

Pourquoi ?

En effet, la question est légitime. Si on a des choses à dire et envie de les dire, pourquoi on ne le fait pas ? Avoir un boulot, une vie de famille, d’autres hobbies que l’écriture, des amis, des contraintes personnelles, tout ça nous empêche d’accomplir notre mission. Sommes-nous alors obligés d’abandonner notre rêve ?

Non, mille fois non

S’il y a bien une chose qui m’énerve, c’est quand les gens me disent « j’ai pas le temps ». On a tous le même nombre d’heures dans la journée et il est incorrect de dire « je n’ai pas le temps », on devrait le remplacer par « je n’ai pas pris le temps », « j’ai préféré faire autre chose », « j’avais d’autres actions plus urgentes ». Bannissez le « j’ai pas le temps » (sauf si derrière vous vous mettez à chanter « mon espriiiiit glisse ailleuuuurs » à tue-tête).

N’abandonnez pas votre projet parce que vous avez mille autres choses à faire dans votre vie. C’est le cas de tout le monde. Si les écrivains de profession dédient une partie de leur temps à l’écriture — ce même temps que vous-même vous dédiez à votre activité principale — il n’en reste pas moins qu’ils n’ont pas que ça à faire de leurs journées. Surtout, pour en arriver là, ils ont dû faire comme tout le monde, composer avec beaucoup de choses à faire et seulement 24 heures dans leur journée.

Alors comment on fait ?

L’important dans l’écriture, c’est la régularité. Vous devez être capable de vous organiser afin de dédier un temps défini à votre activité d’écriture. Quand vous allez au cinéma, vous ne faites que ça, chez le coiffeur pareil, quand vous vous occupez des devoirs des enfants, c’est la même chose. Oui mais vous allez me dire que certaines activités sont obligatoires, là où d’autres sont facultatives ou relèvent même du confort. Vous avez tout à fait raison. Alors voici une astuce pour bien planifier.

Faire un planning

Vos semaines se suivent et se ressemblent ? Faites la liste des jours de la semaine avec les activités récurrentes comme « aller travailler » ou encore « aller chercher Louise à la danse ». Vous savez que ces créneaux seront pris quoi qu’il arrive.

Puis, trouvez parmi votre emploi du temps des plages horaires de 1 heure qui vous permettent de faire ce que vous voulez. C’est là que vous allez vous mettre à hurler que vous n’avez pas ce bonheur. Sauf que je suis persuadée que ce n’est pas tout à fait vrai.

Comment trouver du temps ?

Il faut dormir 7 heures par nuit et je ne vous encourage pas à dormir moins. Si dans votre planning vous êtes absolument pris 17 heures par jour tous les jours pour des actions obligatoires, je ne pourrais pas vous aider. Tout ce que je peux vous encourager à faire c’est d’occuper votre peu de temps libres quand vous en avez l’occasion.

Pour les autres, voici quelques possibilités.

Où trouver du temps ?

  • The Miracle Morning d’Hal Elrod : vous avez peut-être lu ce livre ou la chronique de Laura Mabille sur le sujet. Il s’agit de changer sa routine pour se lever plus tôt. Si vous avez l’habitude de regarder la télévision de 22 heures à 23 heures puis de vous lever à 6 heures, couchez-vous plus tôt et levez-vous 1 heure plus tôt. Il paraît que l’on est plus productif le matin et normalement peu de gens dans vote habitat seront levés. Vous aurez donc devant vous 1 heure que vous n’aviez pas avant.
  • Mettre à profit sa pause dej : si vous êtes en télétravail, vous ne passerez pas pour quelqu’un d’associable. Vous avez en effet la possibilité d’utiliser votre pause déjeuner pour vous consacrer à votre activité. S’il est difficile de faire cela quand vous êtes avec vos collègues ou au bureau, car vous pouvez être dérangé, profitez du télétravail. Préparez votre repas la veille (ou mangez les restes comme ça vous n’avez pas de travail supplémentaire la veille) et octroyez-vous 20 minutes pour manger calmement. Le temps restant pourra être consacré à l’écriture.
  • Occuper vos temps utilisés mais peu utiles : vous êtes peut-être pris dans la journée mais l’activité que vous avez choisie de faire est-elle plus prioritaire que l’écriture ? Il arrive que l’on se retrouve devant un film ou une série Netflix le soir, mais est-ce que cette activité est vraiment plus importante que l’écriture ? Regarder la télé c’est reposant, vous êtes passif et ça fait donc plaisir après une longue journée de travail. Sauf que ce temps pourrait être mis à profit différemment. Ne regardez qu’un épisode de votre série au lieu des 3 habituels. Lancez-vous dans le film du soir si et seulement si ils vous intéressent vraiment et non par défaut.
  • Ne plus perdre de temps : fini les heures passées sur le téléphone, les réseaux sociaux, à… ne rien faire. Honnêtement, est-ce vraiment nécessaire ? Vous pouvez passer peut-être 1 heure par jour avec votre téléphone en main pour rien. Vous allez me dire que ça ne représente pas 1 heure d’affilée et donc que dix minutes par-ci par-là ce n’est pas efficace pour écrire. Ce que je vous propose moi c’est de ne plus passer ces 10 minutes par-ci par-là, grâce à cela vous ferez d’autres tâches plus importantes et vous finirez votre « journée » avec 1 heure d’avance.
  • Ne jamais être inactif : prenez une pause que si elle est vraiment nécessaire. Vous rentrez du travail et vous vous posez quelques minutes dans le canapé. Pourquoi ? Vous êtes parti pour 5 minutes qui vont se terminer en 20 minutes si ce n’est toute la soirée. Rentrez, préparez à manger, sortez votre lessive, occupez-vous de votre jardin, mettez à profit votre énergie de la journée pour prolonger les tâches obligatoires et ensuite vous pourrez vous consacrer à l’écriture. Même si cela vous demande du travail c’est aussi une « pause », car elle vous fait penser à autre chose.

Conclusion

Les moments parasites de notre journée peuvent être nombreux et, mis bout à bout, représentent une véritable mine de temps. Changer votre routine peut aussi clairement vous aider à incorporer votre activité d’écriture dans votre routine quotidienne.

Il n’est pas toujours simple de trouver son rythme, mais prenez le temps de vous sentir bien sur votre nouveau planning et tenez-y vous. Vous verrez, une fois que l’on commence à écrire chaque jour, on se retrouve un peu dans la même spirale que les sportifs qui ressentent la dopamine en pratiquant et qui sont « en manque » quand ils ne font pas de sport. Cela ne s’acquiert pas après 3 séances alors tenez dans la durée et vous verrez, on trouve toujours du temps quand on a besoin de faire les choses.

Combien gagne un auteur ?

Comment remporter un concours d’écriture

Combien de pages pour un livre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *