*Tous les articles Auto-édition

Auto-édition, pourquoi se lancer ?

Voilà, votre livre est prêt !

Vous êtes aux anges, un sentiment de bonheur vous enrobe et vous pensez à « l’après ». Ce moment si précieux, quand vous aurez vos propres lecteurs, qu’ils choisiront vos livres à vous parce qu’ils aiment votre style, les histoires que vous racontez, les personnages que vous créez. Un jour, peut-être, vous en serez là et vous vous remémorerez nostalgiquement « l’avant ».

Et maintenant, que faut-il faire ?

Bon, c’est bien de rêver, c’est important à mon sens, mais revenons un peu sur Terre quelques instants. À l’instant t, votre livre est écrit, relu et déjà encensé par le panel de critiques constitué de votre meilleure amie, vos parents, votre voisin de palier et Macaron, votre chat qui a eu le droit pour la dix huitième fois à une lecture à voix haute.

Plein d’entrain, vous allez enfin pouvoir ressortir la liste des maisons d’édition que vous avez convaincues des dizaines de fois dans vos pensées. Entre celles qui acceptent les envois par mail, mais dont la boîte de réception est pleine, celles qui ne prennent que les manuscrits imprimés sur papier bleuté et celles qui se font passer pour des maisons d’édition classiques alors qu’elles sont à compte d’auteur, vous en êtes à votre vingtième envoi et votre jauge d’espoir est au plus haut. Après plusieurs semaines/mois, vous recevez enfin les fameuses lettres ou les fameux emails tant attendus. Si ceux-là sont positifs, il me semble que la suite de l’article ne vous intéressera que peu, mais je partage votre joie et suis sincèrement heureuse pour vous ! Vous êtes bien entendu invités à poursuivre la lecture et à commenter l’article avec vos conseils !

Pour les autres qui seront majoritaires, parce que oui, l’édition, est un monde sélectif et que sur les milliers de manuscrits reçus chaque année, seuls une poignée sont publiés, ne perdez pas espoir, une nouvelle grande aventure commence.

Quelles sont les raisons de l’autoédition ?

Pourquoi s’autoéditer ? Entre nous, si vous avez la chance d’être publié par une maison d’édition, l’auto-édition ne vous sera pas d’une grande utilité. Une maison d’édition s’occupe de tout, de la mise en page de votre manuscrit, du formatage, de la couverture, de la distribution, du marketing, bref, une aubaine. Vous pouvez cependant choisir d’autoéditer, si votre contrat vous le permet, des publications qui ne seraient pas prises par votre éditeur ou si, cela arrive, un futur manuscrit n’était pas pris par votre maison d’édition.

À ce moment précis, vous vous dites que l’autoédition c’est donc pour les loosers autres. Ces autres qui n’ont pas réussi à se faire publier par une maison d’édition. Vous voulez mon avis ? La réponse est oui et non. Bon, n ne va pas se mentir, ce n’est pas Musso qui a autopublié son dernier bouquin, mais l’autoédition n’est pas forcément une « roue de secours ». Je vous prends mon cas personnel. J’ai une formation en marketing et je me sen d’humeur entrepreneuriale. Avoir son entreprise, mener sa propre barque, décider de tout, sur tout, c’est quand même chouette. Alors oui, je fais partie de ceux qui n’ont pas été publiés et oui, j’aurais aimé, MAIS en écrivant mon livre, j’ai toujours imaginé que j’allais me servir de ce « produit » pour monter ma boîte. Alors l’autoédition ce n’est pas vraiment de l’entrepreneuriat au sens propre, mais c’est quand même un petit aperçu.

C’est quoi les vrais avantages de l’autoédition ?

S’autoéditer, c’est gérer son travail de A à Z. Vous avez écrit votre livre et vous allez maintenant tout mettre en œuvre pour le faire connaître. Mine de rien, la checklist est longue et pour vous aider, voici ce que j’ai retenu de mon expérience :

  • Écrire son livre, le relire, le faire relire, le peaufiner, l’aimer, le chérir… je m’emballe
  • Créer sa microentreprise (le nouveau nom de l’autoentreprise depuis quelques années déjà)
  • Ouvrir un compte bancaire dédié
  • Inscrire votre microentreprise au RCS (c’est obligatoire)
  • Faire domicilier votre microentreprise (seulement si vous ne voulez pas que votre adresse personnelle ne soit inscrite sur votre livre)
  • Formater votre livre selon le format que vous souhaitez publier
  • Créer ou faire créer sa couverture (format standard + la version avec le dos du livre et la 4ème de couverture) 
  • Demander vos numéros ISBN si vous souhaitez publier une version papier de votre livre (généralement pour les ebooks, les plateformes vous fournissent le précieux numéro)
  • Créer des comptes sur les plateformes d’ebooks et publier 1 par 1 vos ebooks dans le bon format
  • Choisir votre imprimeur
  • Faire votre promotion (là, c’est à vous de choisir : création d’un site internet, ouverture de compte sur les réseaux sociaux, démarchage des librairies, publicité en ligne, publicité « offline », etc.)

Vous restez mitigé ?

Alors, prêts à vous lancer dans cette grande aventure ? Si vous n’êtes pas convaincus et que vous pensez toujours que l’auto-édition c’est un choix par dépit, je réitère ; certes, si vous avez une maison d’édition, vous pouvez vous concentrer uniquement sur l’écriture, mais si vous souhaitez mêler écriture et activité commerciale, l’autoédition est faite pour vous. Un autre argument ? Les premiers romans sont rarement publiés, en revanche, vous pouvez être repéré par une maison d’édition si vos chiffres de vente en autoédition sont bons. Cela vous fait également un argument de plus pour votre prochain ouvrage, vous ne serez plus un auteur inconnu, mais bien un auteur « bankable », comprendre « qui fait vendre ». Une maison d’édition a besoin d’auteurs qui vendent, alors autoéditez-vous et montrez-leur que vos livres s’arrachent, ils auront beaucoup moins peur de miser sur vous. 

Vous êtes convaincus ? Vous n’avez plus qu’à vous lancer. Retrouvez bientôt mes nouveaux articles dans lesquels je détaille la checklist ci-dessus et vous donne mes conseils pour chacun des points cités. 

Avant de vous laisser, un dernier point. Nous sommes beaucoup de « jeunes » auteurs, et quand je dis « jeunes » je veux dire « nouveaux », « récents sur le marché ». Nous ne sommes pas en compétition, chaque auteur a son lectorat et il est important, je pense, que nous partagions nos expériences. Vous souhaitez vous aussi nous expliquer comment vous vous êtes lancé dans l’autoédition ? N’hésitez pas à commenter cet article et/ou à rejoindre ma page Facebook !

Qui sont les lecteurs en France ?

Comment écrire un livre qui marche ?

Combien gagne un auteur ?

12 commentaires

  1. […] mon précédent article « Auto-édition, pourquoi se lancer ? » je vous expliquais les raisons qui peuvent vous pousser à vouloir vous auto-éditer et je vous […]

  2. […] par mes propres moyens et à moindre frais. Vous hésitez à vous lancer ? Rendez-vous sur mon précédent article […]

  3. […] pourrez toujours vous auto-éditer, et pour ça, vous pourrez retrouver mes différents articles ici ou là. Ne perdez pas espoir, avec l’expérience vous allez vous améliorer et mieux […]

  4. […] Si vous avez terminé votre roman et célébré ce grand pas dans votre projet, vous vous êtes certainement posé la question de le publier. Si vous en venez à choisir le papier qui sera utilisé pour y coucher votre récit, c’est que vous avez très certainement décidé de vous auto-éditer. […]

  5. […] vous n’essuyez que des refus mais que vous voulez vraiment publier votre œuvre, vous pouvez vous lancer dans l’auto-édition. C’est une façon d’être publié, à vous de voir si c’est celle qui répond à […]

  6. […] vous n’essuyez que des refus mais que vous voulez vraiment publier votre œuvre, vous pouvez vous lancer dans l’auto-édition. C’est une façon d’être publié, à vous de voir si c’est celle qui répond à […]

  7. […] que votre récit n’a pas passé les sélections des maisons d’édition et vous souhaitez donc éditer par vous-même votre […]

  8. […] L’auto-édition a été pour moi la réponse à mes objectifs : diffuser mon livre à de vrais lecteurs par mes propres moyens et à moindres frais. Vous hésitez à vous lancer ? Rendez-vous sur mon précédent article ! […]

  9. […] encore de nombreuses possibilités. Si vous vivez bien votre double activité, vous pouvez vous lancer dans l’auto-édition. Si vous préférez l’écriture pure ou que vous êtes déjà autoédité et toujours conforté […]

  10. […] mon précédent article « Auto-édition, pourquoi se lancer ? », je vous expliquais les raisons qui peuvent vous pousser à vouloir vous autoéditer et je vous […]

  11. […] pourrez toujours vous autoéditer, et pour ça, vous pourrez retrouver mes différents articles ici ou là. Ne perdez pas espoir, avec l’expérience vous allez vous améliorer et mieux connaître […]

  12. […] est prêt, vous l’avez autopublié et vous voulez maintenant booster vos ventes. Oui, mais comment faire […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *